Documento sin título
Logotipo Salamanca Patrimonio de la Humanidad
 
Environnement
La route du Camino de la Lengua

La route du Camino de la Lengua Castellana

 

La route du Camino de la Lengua Castellana

La route du Camino de la Lengua Castellana (chemin de la Langue castillane) relit différentes enclaves de la géographie espagnole où le Castillan trace un itinéraire replet d'histoire, d'art, de personnages et de littérature, éléments qui l'ont converti en une des langues les plus importantes du monde. Ce chemin part de San Millán de la Cogolla, localité située dans la Rioja, lieu où il y a plus de mille ans furent écrits les premiers mots dans cette langue. Il se dirige ensuite vers Santo Domingo de Silos, et ses glosas silenses, (gloses de Silos) pour postérieurement continuer vers encore Valladolid.

Salamanque et son Université

Salamanque sera l'étape suivante, en effet, c'est dans cette cité qu'Antonio de Nebrija publia en 1492 la première grammaire de la langue castillane. Dès lors, l'Université reprit le flambeau de la défense de cette langue qui a dépassé les limites de nos frontières et s'est étendue à travers le nouveau monde.

D'insignes écrivains liés à l'institution académique comme Fray Luis de León, San Juan de la Cruz, Luis de Góngora et Miguel de Unamuno créèrent et composèrent leurs œuvres depuis divers lieux de notre géographie provinciale qui avec bonheur, leur servirent d'inspiration.

La route du Camino de la Lengua Castellana

 

Alba de Tormes y Peñaranda

Partant de la capitale Salamanque, le Chemin de la Langue parcourt des territoires que foulèrent des saints et des docteurs de l'église, et se dirige vers Alba de Tormes et Peñaranda de Bracamonte. Dans ces lieux vécurent et écrivirent Santa Teresa de Jesús et San Juan de la Cruz. Ces saints, léguèrent à la ville des écrits, des poèmes et des fondations qui perdurent encore de nos jours. Dans la ville ducale de Alba sont conservés les reliques de la sainte et la cellule où elle mourut. Le programme inclut une visite du château des Ducs (excellentes fresques de l'époque Renaissance) et de l'église Saint Juan qui possède un splendide apostolat roman.
Après avoir parcouru de si singuliers lieux historiques, nous poursuivrons le chemin vers Ávila et Alcalá de Henares où nous mettrons fin à notre voyage.
 http://www.lasalina.es/turismo/

La route du Camino de la Lengua Castellana